Réflexologie faciale "Dien Chan"


Multi-réflexologie faciale (Dien Chan)



Une méthode vietnamienne surprenante

Méthode vietnamienne aux vertus surprenantes, la multi-réflexologie faciale ou Dien Chan, a été mise au point par le Professeur Bui Quoc Chau au début des années 1980.

Le visage ou Guong (miroir) Mat (visage) en langage viétnamien, centralise toutes les zones réflexes du corps et se trouve être le miroir expressif des douleurs.

Basé sur les principes de la médecine chinoise, la réflexologie faciale Dien Chan consiste dans la stimulation, SANS AIGUILLES, mais à l'aide d’outils spécifiques, des zones et points de réflexion du visage pour mobiliser les processus naturels d'autorégulation.

Résultats efficaces et immédiats

Parce que le visage est très proche du cerveau, richement vascularisé et pourvu de nombreuses terminaisons nerveuses, on obtient par les techniques de stimulation des points ou zones réflexes, des résultats efficaces et immédiats.

Toute l’efficacité de la méthode tient autant a des bases théoriques très élaborées qu'a ses techniques articulant les schémas de réflexion, la carte des points BQC et le dialogue avec le client.

La réflexologie faciale Dien Chan peut réguler et soulager un grand nombre de pathologies, qu'elles soient mécaniques ou fonctionnelles, récentes ou anciennes, ponctuelles ou chroniques qui rentre dans le cadre de la réflexothérapie :

  • stress
  • troubles du sommeil
  • Soulage la douleur des maux quotidiens ( problèmes musculo-articulaire , digestifs, sinusite, maux de tête, état de fatigue )
  • Renforce le tonus , équilibre l'énergie

La réflexologie faciale Dien Chan est une aide précieuse, rapide et efficace, et ce dès la première séance.

Pour toute question sur le déroulement et les bienfaits de la réflexologie faciale Dien Chan ou pour prendre rendez-vous, contactez-moi par téléphone au 06.10.51.22.95 ou par mail via le formulaire de contact ou par la réservation en ligne.

Contactez-nous pour réserver votre séance ou cliquez ici pour connaître nos tarifs.


Crédit image : Katherine McCormack sur Unsplash